ACO France - Action catholique ouvrière
http://acofrance.fr/En-mission-d-Eglise
      En mission d’Église

En mission d’Église

GIRONDE (33) Maïté, 33 ans, est Laïque en mission ecclésiale (LEME) depuis 2016. Elle a reçu deux missions : permanente de l’Action catholique des enfants (ACE) et permanente de la Mission ouvrière (MO).


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 23 avril 2018
  • réagir
  • 1 vote

J’ai été engagée en équipe JOC, puis nous avons rejoint l’ACO. J’ai été appelée à l’ACE 33 pour être présidente avant d’intégrer ma fonction de permanente.
Un travail
Dans mon travail précédent, secrétaire dans un cabinet comptable, j’avais des difficultés ; cette mission est arrivée au moment opportun.
J’ai été accompagnée par l’ancienne permanente, par la coordinatrice laïque, et par le délégué diocésain de la MO. J’ai senti tout de suite de la confiance de leur part mais aussi de tous les bénévoles qui m’entourent. Certaines périodes de l’année sont plus difficiles (rentrée scolaire, décembre/janvier, fin de l’année scolaire) car il y a beaucoup de réunions ou temps forts. Ils se déroulent souvent le soir et le week-end : il n’est pas toujours facile de faire place à sa vie privée. Mon compagnon, athée, m’a soutenu dans mon changement de travail. Il comprend mon engagement et, grâce à lui, il a découvert les mouvements et les actions menées, soutenues par l’Action catholique. Il pense que les mouvements comme les nôtres devraient être plus médiatisés. Cela me fait chaud au cœur.
Je travaille à la maison diocésaine. Avec les autres salariés des services et mouvements, nous cheminons, construisons, partageons… Et, certainement, que cela prépare les élections des délégués du personnel qui devraient être prévues en 2018.

Un engagement

J’ai en charge un club ACE de 4 enfants (Adam, Aymen, Camilia et Héryne) sur le quartier populaire de Cenon Palmer. Trois sont de confession musulmane. Ils se confient, m’apprennent des choses, sourient, rient… C’est un plaisir de les retrouver. Leur amitié fait écho à la résolution de l’ACE Plus fort ensemble !, qui donne confiance. Ma foi se nourrit de cette confiance. L’ACE est l’apprentissage de l’Évangile par le jeu.
Ces missions m’apportent beaucoup. Le fait d’aller tous dans le même sens est très agréable. Mes compétences sont sollicitées et ensemble, avec quelques jeunes de la JOC, des adultes de l’ACO et/ou du CCFD, nous mettons en œuvre des fêtes, des temps forts et vivons des situations imprévues. Comme avec Ali et Martine, sans papiers, venus à Noël en MO, qui ont contribué à l’animation musicale et au chant. Cette ouverture me permet de sentir que nous sommes inscrits dans la mission de l’Église et que des invités peuvent se joindre à nous.

Tous deux relus

Je suis en équipe ACO. C’est important ! C’est un moment à soi qui permet de se poser, de se questionner sur notre vie, notre foi, nos actions et nos engagements. La mission est enrichissante mais parfois lourde, et donc la relire est essentiel. Je participe aux temps de formation et de relecture organisés par le diocèse pour tous les LEME salariés ou non. Cela permet de se poser sur la mission confiée, sur sa foi, et de partager avec les autres LEME qui rencontrent souvent les mêmes joies et aussi les mêmes difficultés dans leur engagement.
Il m’est souvent difficile de dissocier travail et engagement car ce qui est mon engagement est devenu mon travail. Cette dynamique est exigeante et stimulante. À la rentrée, j’ai décidé de faire du sport pour avoir un temps pour moi et j’en suis ravie. Je ne regrette pas d’avoir accepté cette mission et encourage d’autres personnes à la vivre.

Maïté Combret

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Contacts locaux