ACO France - Action catholique ouvrière
https://acofrance.fr/Le-soleil-de-Noel?lang=fr
      Le soleil de Noël

Le soleil de Noël

Bonheur de vivre ou sécheresse mortelle, brouillard étouffant ou lueur de liberté : nos vies sont marquées par le soleil. A l’approche de Noël, de quel soleil sommes-nous proches ?


Quand nous parlions du soleil, autrefois, nous songions aux vacances, à la plage ou en montagne. Et nous entrions dans une douce rêverie en imaginant le repos, les promenades, les bains de mer, les moments heureux passés avec nos proches. Aujourd’hui, le soleil a parfois une image inquiétante : celle du dérèglement climatique. Il rime dans certaines de nos régions avec sécheresse, restrictions d’eau. Il a perdu une partie de sa superbe.

Le soleil, c’était aussi celui du bonheur de vivre espéré par les travailleurs, comme le chantait Jean Ferrat dans sa chanson « Au printemps de quoi rêvais-tu ? » : « vieux monde clos comme une orange – Faites que quelque chose change – Et l’on croisait des inconnus – Riant aux anges ». Ce soleil-là continue de briller, quand des salariés se lèvent et agissent pour défendre leur dignité. Quand des travailleurs précaires des plateformes de livraison commencent à s’organiser pour conquérir les premiers droits de leur profession. Quand des jeunes inventent de nouvelles manières de vivre ensemble pour préserver la planète et partager les biens. Quand des bénévoles consacrent du temps à préparer une fête avec des personnes seules ou démunies. Et quand des mouvements, comme l’ACO et le CMR, conjuguent leurs talents pour mieux construire l’avenir.

Le soleil perce le brouillard dans notre pays et aussi ailleurs dans le monde, chaque fois que des murs réputés infranchissables commencent à se lézarder. Albert Camus résumait dans une phrase fulgurante cette audace insensée que partagent les résistants de tous temps et de toutes origines : « j’ai découvert, au cœur même de l’hiver, que je portais en moi un invincible été ». Et c’est toujours vrai aujourd’hui. Les femmes iraniennes retrouvent la joie de vivre en défiant avec un courage exemplaire un régime totalitaire et misogyne. Les Amérindiens du Brésil trouvent enfin un écho à leur combat pour la préservation de la forêt amazonienne, avec l’élection du président Lula. Et le Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens prépare son assemblée générale 2023 à Lourdes, comme un signal international de dignité lancé face aux exploiteurs de tous poils.

A l’approche de l’hiver et de Noël, un autre soleil monte avec douceur au firmament de nos vies. C’est un enfant fragile nommé Jésus. Un Dieu d’humilité et de tendresse qui vient à nous, au cœur d’une famille modeste, pour nous ramener à l’essentiel. Non pas la consommation effrénée, la recherche de gloire ou de pouvoir. Mais la rencontre avec les autres personnes. Celles qui nous sont proches. Et parfois aussi celles que nos yeux ne voient plus. Le soleil de Noël n’est pas climatique ou publicitaire. Il nous réchauffe d’une autre manière. Il rayonne au plus profond de nos cœurs. Il dessine un nouvel horizon, celui d’une humanité plus fraternelle, en harmonie avec la planète qui lui a été confiée. Belles fêtes de Noël à toutes et à tous !

Jean-François Courtille

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Contacts locaux


  • J'accepte de recevoir 1 fois par mois vos informations par email. Désinscription en 1 clic*