ACO France - Action catholique ouvrière
https://acofrance.fr/Migrants-construisons-des-ponts-pas-des-murs?lang=fr
      Migrants : construisons des ponts, pas des murs !

Migrants : construisons des ponts, pas des murs !

Déclaration du MMTC

A l’occasion ,de la Journée mondiale du migrant, ce 18 décembre, le Mouvement mondial des travailleurs chrétiens (MMTC) publie une déclaration. Celle-ci a été rédigée par l’ACO France


Aujourd’hui, selon les chiffres de l’ONU, il n’y a jamais eu autant de personnes dans le monde se déplaçant et vivant en dehors de leur territoire d’origine. En 2019, il y avait 272 millions de migrants dans le monde, 51 millions de plus qu’en 2010. Est-ce un problème ? Non, bien au contraire ! La migration est une chance historique pour favoriser les rencontres, s’enrichir culturellement, échanger des compétences entre peuples et citoyens du monde afin de progresser ensemble et répondre aux grands défis de l’Humanité. La pandémie que nous vivons montre que les migrantes et les migrants apportent bien souvent leurs compétences pour faire face, notamment en travaillant dans les services de santé, les transports, la restauration et les nombreux services aux personnes. Nous n’oublions pas que les migrants sont d’abord des travailleurs. Ils, elles sont nos frères et nos soeurs.

De nombreux économistes sont d’accords pour dire que la migration est généralement une chance pour l’économie du pays d’accueil. Et pourtant, l’actualité récente nous renvoie des images effrayantes. La mer Méditerranée est devenue un cimetière des personnes fuyant la misère et les guerres. Partout dans le monde, les migrants sont montrés du doigt, arrêtés, traqués, harcelés. Nous avons encore en tête les images de ces policiers déchirant les toiles de tente de migrants dans plusieurs villes de France, comme à Calais, mais aussi à Paris ! Nous sommes horrifiés de voir des femmes, des hommes, des enfants dormir dans le froid à la frontière de la Pologne et de la Biélorussie.

Un devoir d’hospitalité

L’Europe a un devoir d’hospitalité. Or, aujourd’hui, les migrants sont utilisés comme boucs émissaires. Ce qui est bien pratique pour dissimuler les véritables responsables des crises sociales et environnementales, ceux qui dirigent un système faisant prédominer le profit financier sur l’Humain.
Au lieu de favoriser l’accueil et la rencontre, en de nombreux endroits, on construit des murs. Il y a en Europe aujourd’hui plus de 1000 kilomètres de murs et le monde n’a jamais autant vu autant de murs se construire qu’aujourd’hui. Comme si les pays les plus riches cherchaient à se barricader contre les plus pauvres.

Nous sommes des mouvements de travailleurs. Nous savons bien que la précarité dans laquelle se trouvent les populations migrantes les obligent à travailler dans des conditions de travail souvent indignes. Cette situation sert aussi à remettre en cause les acquis sociaux des travailleurs du pays d’accueil et à diviser les travailleurs entre eux. Agir pour et surtout avec les migrants, c’est aussi agir pour les droits de tous les travailleurs ! C’est ce qu’ont rappelé en France des travailleurs sans papiers qui ont osé se mettre en grève en novembre 2021, avec leur syndicat pour demander une régularisation de leur situation. Nous pensons aussi à tous ces militants de nos mouvements du MMTC qui agissent avec les migrants. Ainsi, ces militants de l’Action catholique ouvrière de Bordeaux, en France expliquent pourquoi ils s’engagent : « Ce manque d’humanité nous atteint au plus profond, car la dignité de ces personnes a été bafouée. Nos engagements de fraternité, de soutien avec les associations sont renforcées au vu de la violence avec laquelle sont traités les êtres humains ». Dans d’autres villes de France, comme Calais, dans la région de Paris, dans le sud de la France etc. des militants agissent. Certains sont même poursuivis par la justice. Pourtant, la solidarité n’est pas un délit !
Pensons aussi aux migrants eux-mêmes qui se retrouvent également dans nos équipes et apportent toute leur richesse humaine. Ces actions sont des bonnes nouvelles, des germes d’une humanité renouvelée, que nous voulons continuer à faire germer.

L’histoire de l’Humanité est une histoire de migrations

Militants du MMTC, nous voulons continuer à marcher dans les pas de Jésus, lui qui se tournait de préférence vers les plus petits, les plus pauvres, les exclus de notre société. L’histoire de l’Humanité est une histoire de migrations, de rencontres, de métissage. Nous voulons continuer à être les co-créateurs d’un monde meilleur. Nous nous retrouvons dans ces mots du Pape François prononcés le 26 septembre dernier pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié :
« C’est l’idéal de la nouvelle Jérusalem (cf. Is 60 ; Ap 21,3), où tous les peuples se rassemblent dans la paix et l’harmonie, célébrant la bonté de Dieu et les merveilles de la création. Mais pour atteindre cet idéal, nous devons tous nous efforcer de faire tomber les murs qui nous séparent et de construire des ponts qui favorisent la culture de la rencontre, conscients de l’interconnexion intime qui existe entre nous. Dans cette perspective, les migrations contemporaines nous offrent l’opportunité de surmonter nos peurs pour nous laisser enrichir par la diversité du don de chacun. Ensuite, si nous le voulons, nous pouvons transformer les frontières en lieux de rencontre privilégiés, où le miracle d’un nous de plus en plus grand peut s’épanouir. »

Rédigé par l’Action catholique ouvrière de France

PRIERE POUR LE JOUR DU MIGRANT

Dieu D’Amour, Dieu sans frontière,
Dieu que nous voulons reconnaître dans notre Histoire humaine
Dieu dont nous voulons fêter la venue en ces temps de Noël
Tu nous fais signe aujourd’hui, à travers l’histoire des migrants !
Fais-nous comprendre que l’étranger qui doit quitter son pays en abandonnant tout : C’est
Toi !
Fais-nous comprendre que l’étranger qui doit vivre de nombreuses semaines, mois ou
années de voyage dans l’incertitude complète : c’est encore Toi !
Fais-nous comprendre que l’étranger qui nous dérange en venant frapper à notre porte,
dans l’espoir d’une vie meilleure : c’est toujours Toi !
Aide-nous à renverser nos murs pour qu’ils deviennent des ponts !
Aide-nous à traverser nos peurs pour vivre la culture de la Rencontre !
Aide-nous à transformer les frontières pour en faire des lieux d’accueil et de fraternité !
Que cela soit ainsi : Amen !

CHANT (adaptation Bernard ROBERT - musique de Odette VERCRUYSSE – référence
SM4)

C’est Noël chaque fois qu’un étranger arrive sur notre terre natale
C’est Noël quand enfin, il se sent accueilli comme un être normal
C’est Noël quand partout , des hommes et des femmes deviennent solidaires
C’est Noël quand chacun peut trouver un travail, un vrai toit, une terre
C’EST NOEL SUR LA TERRE CHAQUE JOUR
CAR NOEL, O MON FRERE, C’EST L’AMOUR .

Bernard ROBERT
Aumônier international MMTC

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Du neuf à l’ACO !

Sur ce thème

Contacts locaux


  • J'accepte de recevoir 4 fois par an vos informations par email. Désinscription en 1 clic*