ACO France - Action catholique ouvrière
https://acofrance.fr/Message-de-l-ACO-de-l-Orne
      Message de l’ACO de l’Orne

Message de l’ACO de l’Orne

En ces temps difficiles, l’Action Catholique Ouvrière de l’Orne (ACO), tient à exprimer son extrême solidarité avec toute la population et spécialement ceux et celles d’entre nous qui sont les plus impactés par cette épidémie du COVID-19.


En ces temps difficiles, l’Action Catholique Ouvrière de l’Orne (ACO), tient à exprimer son extrême solidarité avec toute la population et spécialement ceux et celles d’entre nous qui sont les plus impactés par cette épidémie du COVID-19.
Nous pensons bien sûr aux malades, et parmi eux, les plus gravement atteints mais aussi à cette foule de soignants qui se dévoue jour et nuit au service de leurs frères et sœurs souffrants. Nous pensons également aux plus pauvres, aux plus âgés, aux plus isolés pour qui ce fléau représente un danger encore plus grand et tout spécialement les sans-abris.
Nous rejoignons ceux qui déjà ont appelé chacun et chacune à un maximum d’attention, de compassion et de solidarité. Chacun, à sa mesure, peut agir : aider les voisins en difficulté pour faire les courses, contacter par téléphone les personnes hospitalisées ou en EHPAD qui vivent cruellement cet isolement contraint, rester en contact les uns avec les autres par email ou sur les réseaux sociaux. Ces outils de communication, tellement décriés d’ordinaire (et parfois à juste titre), utilisons-les enfin pour exprimer une vraie fraternité.
Soyons attentifs à soutenir celles et ceux qui, en cette période, ont à vivre un deuil et qui subissent les restrictions en cours quant aux obsèques de leur défunt (*) ; défunt dont ils n’ont pas pu, souvent, accompagner les derniers instants, compte tenu des circonstances.
Dans une lettre au Premier ministre, le Secours Catholique-Caritas France, par sa présidente, Véronique Fayet, rappelle l’importance d’accorder une attention particulière aux plus fragiles dans cette période et fait des propositions au Gouvernement pour venir en aide à ces publics. (**) D’autres associations se mettent au service des plus précaires. Des représentants du personnel, comme chez Renault, PSA, veillent à ce que les exigences en matière de protection sanitaire des travailleurs soient respectées. Frères et Sœurs en ACO, restons unis dans la prière pour tous ceux-là en n’oubliant pas ceux qui ont choisi de continuer leur travail dans les commerces, les usines et les différents services pour assurer l’essentiel de ce dont nous avons besoin pour traverser cette crise avec les risques que cela comporte.
Demeurons prudents et disciplinés, quoiqu’il nous en coûte et surtout, autant que possible, gardons une forme d’humour partagé qui, au-delà de tout, aidera chacun à surmonter les épreuves présentes et à venir.
En toute fraternité.
Le Comité diocésain ACO de l’Orne :
Thierry, Lionel, Emmanuelle, Nicole, Christian

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Contacts locaux