ACO France - Action catholique ouvrière
https://acofrance.fr/Le-monde-brule?lang=fr
      Le monde brûle

Le monde brûle

Pour écrire cet édito, j’ai eu envie de m’inspirer de la retraite nationale d’été de juillet dernier dont le titre était « Allumez le feu – le monde brûle, nos vies brûlent… ».


Le feu dévastateur qui détruit

Un été pas très réjouissant si l’on regarde ou écoute les informations. On y voit beaucoup de désespérance entre les incendies qui ont ravagé des milliers d’hectares, particulièrement meurtriers, en Grèce, Italie, Turquie, Amazonie, Californie, dans le sud de la France…
Dans le même temps, d’énormes inondations dans plusieurs départements français, en Belgique, en Chine, aux États-Unis qui ont détruit des habitations, des infrastructures…, changé les paysages…, précarisé la vie des habitants…
Pour continuer dans le pessimisme, un séisme et un tsunami en Haïti, l’augmentation de 6,6 % de notre empreinte carbone par rapport à 2020, la diminution de 0,5 % de la biocapacité forestière mondiale, le 29 juillet l’épuisement des ressources que la nature peut renouveler en un an…, les nouvelles flambées du Covid dans nombre de pays, en outre-mer…, les instabilités gouvernementales, sécuritaires et politiques en Haïti, en Afghanistan avec le retour des Talibans et tout ce que représente l’islamisme radical…

Le feu qui éclaire, réchauffe

Heureusement, qu’autour de nous, nous constatons qu’il existe encore de la solidarité, de la fraternité, de la joie, de l’espérance, de la persévérance, des projets, des victoires, des envies :
Lorsque des individus, des collectifs œuvrent pour l’accueil, le bien-être des personnes fragiles, d’immigrés, pour le bien-vivre dans nos quartiers, dans nos lieux de vies, nos lieux d’engagement.
Lorsque les retrouvailles sont possibles en famille, entre amis.
Lorsque le cœur vibre avec la victoire de sportifs, sur le Tour de France, lors des jeux olympiques…
Lorsqu’un évêque participant à la fête du jeu d’un club d’ACE, dit : « Oui, je crois à la pertinence de l’ACE et des mouvements d’Action catholique dont la pédagogie entre tout à fait en résonance avec les exigences de l’évangélisation et de l’Église « en sortie » à laquelle invite le pape François ». « Nous ne sommes pas appelés à faire nombre mais à faire signe dans le monde ». *
Avec l’entrée de Joséphine Baker au Panthéon, femme noire, actrice, résistante pendant la Seconde Guerre mondiale dans l’armée française et figure de la lutte antiraciste, active aux côtés de Martin Luther King pour les droits civiques aux États-Unis d’Amérique et en France aux côtés de la Ligue internationale contre l’antisémitisme (Lica), qui a mis en œuvre son idéal et son engagement avec sa « tribu arc-en-ciel » en choisissant d’élever douze enfants adoptés dans différentes parties du monde.

Le feu de la mission

Continuons à croire en l’audace de nos engagements, soyons missionnaires dans nos lieux de vies.
Toutes ces personnes qui se mettent au service des autres sont chemins pour nous. Ils nous poussent à nous dépasser, à sortir de nos zones de confort, pour, avec d’autres, essayer de bâtir un monde plus juste, une terre habitable par tous.

Alors, allumons le feu !

Murielle Bécel

* extrait de l’article posté sur le site de l’ACE nationale le 27/7/21

Opinion_601

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Contacts locaux