ACO France - Action catholique ouvrière
https://acofrance.fr/L-intersyndicale-unie-contre-l-extreme-droite?lang=fr
      L’intersyndicale unie contre l’extrême-droite

L’intersyndicale unie contre l’extrême-droite

Battre l’extrême-droite et gagner le progrès social : c’est le titre de la déclaration publiée le 1er juillet 2024 par l’intersyndicale CFDT-CGT-UNSA-FSU-Solidaires.


Photo : Les leaders syndicaux et le défenseur des droits lors de la marche citoyenne pour l’égalité des droits le 21 janvier 2024 à Paris - Crédit S Souprayen

Voici le texte complet de cette déclaration.

Battre l’extrême droite et gagner le progrès social !

L’extrême droite est arrivée en tête des suffrages lors du premier tour des élections législatives. Ce résultat est une alerte inquiétante. Mais rien n’est joué. Les organisations syndicales CFDT, CGT, UNSA, FSU et Solidaires appellent à un sursaut démocratique, social et républicain dans les urnes dimanche 7 juillet. L’extrême droite ne doit pas prendre les rênes du pouvoir. Jamais nous ne mettrons dos à dos l’extrême droite avec une quelconque autre force politique.

L’extrême droite au pouvoir ce sont des libertés en moins. Liberté syndicale, liberté de la justice, liberté de la presse. Tous les gouvernements d’extrême droite, quels qu’ils soient, ont comme première tentation de museler les contrepouvoirs. L’extrême droite au pouvoir, ce sont des politiques publiques discriminantes qui distinguent les Françaises et les Français et les divisent selon leurs origines, leur religion ou leurs orientations sexuelles. Ce sont des décisions qui éloignent encore davantage l’objectif d’égalité salariale entre les femmes et les hommes et qui remettent en cause le droit des femmes à disposer de leur corps. L’extrême droite au pouvoir, ce sont des droits en moins pour la représentation des travailleurs et des travailleuses dans les entreprises et administrations, remplacée par une multiplication de syndicats à la main des employeurs et du pouvoir en place. L’extrême droite au pouvoir ce sont des politiques anti-sociales.

Le programme du RN est clair : pas de vraies mesures pour le pouvoir d’achat, pas d’abrogation de la réforme des retraites, austérité pour les services publics, nouvelles baisses d’impôt pour les plus riches et les grandes entreprises au détriment de la solidarité nationale. Pour éviter ce scénario catastrophe pour toutes les travailleuses et tous les travailleurs, nous appelons les candidates et candidats à la responsabilité pour empêcher l’élection de député·es du RN et alliés. Nous appelons les citoyennes et citoyens à faire barrage à l’extrême droite. dans les urnes en votant dimanche pour les candidates et candidats les mieux placés pour battre l’extrême-droite.

Déclaration de l’intersyndicale 1er juillet 2024

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.



Partenaires

Contacts locaux


juillet 2024 :

Rien pour ce mois

juin 2024 | août 2024

  • J'accepte de recevoir 1 fois par mois vos informations par email. Désinscription en 1 clic*