ACO France - Action catholique ouvrière
https://acofrance.fr/L-extreme-droite-c-est-non?lang=fr
        L’extrême droite, c’est non !

L’extrême droite, c’est non !

Au lendemain du 1er tour de l’élection présidentielle, l’Action catholique ouvrière affirme sa volonté de fermer la porte à l’extrême droite.


Ancrée dans la vie des travailleurs et des personnes privées d’emploi, l’ACO rappelle son engagement constant pour défendre la dignité et les droits de chaque être humain. Cette notion est d’autant plus fragilisée aujourd’hui dans un contexte de dégradation sociale et de xénophobie véhiculées par le programme de l’extrême droite. L’ACO ne peut pas se résoudre à balayer de la main ses valeurs de solidarité, de fraternité, d’accueil comme le prône le rassemblement national qui préfère l’exclusion et la discrimination.

L’ACO entend les souffrances sociales exprimées par les votes, les préoccupations qui émergent depuis de nombreuses années pour ces hommes et ces femmes qui vivent avec la peur de perdre leur emploi ou qui en sont privés, la peur de subir la précarité. Elle entend les cris de désespoir des personnes fragilisées et vulnérables qui fuient la misère et les guerres. Pour autant, ne nous trompons pas de colère, ne tombons pas dans le piège tendu par ceux qui menacent la démocratie et les droits fondamentaux.
Se mobiliser dans les urnes contre l’extrême droite ne signifie pas adhérer au bilan de la politique menée depuis cinq ans. Les réponses apportées par le gouvernement actuel à la crise sociale n’ont fait que renforcer les inégalités et accentuer la défiance démocratique. Il est tout à fait justifié que la première préoccupation exprimée concerne le pouvoir d’achat et l’emploi.

Assurer l’accès à la Terre, au Toit et au Travail comme le préconise le Pape François est une réponse à l’injustice sociale et à une mondialisation capitaliste. L’ACO soutiendra toutes les mobilisations qui iront dans ce sens. Elle appelle les travailleurs à prendre toute leur place dans les organisations syndicales et ouvrières et notamment à participer aux manifestations du 1er mai. Afin de montrer notre détermination à lutter pour la défense du bien commun et de nos droits sociaux, l’ACO appelle les travailleurs, les privés d’emploi, les jeunes, les retraités à voter pour des candidats porteurs des valeurs de justice sociale et de solidarité lors des prochaines élections législatives. Elles seront déterminantes dans le paysage politique de l’avenir.

Au lendemain de ce deuxième tour de l’élection présidentielle, il nous faudra lutter pour défendre nos droits, notre dignité d’enfants de Dieu. Il nous faudra être co-créateurs d’un monde meilleur. L’ACO l’affirmera avec force lors de sa rencontre nationale à Lourdes, en juin : nous voulons vivre debout, faire entendre nos voix et construire un avenir plus juste et plus fraternel.

Le secrétariat national – 19 avril 2022

ACO 2nd tour

Retrouvez également ci-dessous les déclarations publiées par les organisations syndicales

CGT Déclaration
CFDT Déclaration
1er mai communiqué unitaire

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Contacts locaux


  • J'accepte de recevoir 4 fois par an vos informations par email. Désinscription en 1 clic*