ACO France - Action catholique ouvrière
https://acofrance.fr/L-annee-de-l-esperance-888?lang=fr
      L’année de l’espérance

L’année de l’espérance

Rarement une année nouvelle aura été placée aussi fortement à la croisée des formidables enjeux du monde à venir.


Préserver la planète pour les générations futures. Vaincre définitivement la pandémie du coronavirus et apprendre à combattre les autres pandémies. Construire une paix internationale fondée sur la justice et sur le respect de chaque être humain.

Accueillir et dialoguer


Accueillir dignement dans nos pays prospères les hommes et les femmes qui choisissent la voie de l’exil tout en créant les conditions pour que plus aucun être humain ne soit forcé à quitter son pays. Bâtir l’égalité des droits entre les femmes et les hommes. Faire la courte échelle aux enfants et aux jeunes pour qu’ils prennent leur place dans les sociétés d’aujourd’hui et du futur. Retrouver le bonheur de vivre ensemble, avec nos différences, et de dialoguer sereinement, dans un débat digne de nos idéaux démocratiques, notamment lors des présidentielles ou des législatives. Permettre l’accès de chaque personne à une formation de qualité, un emploi digne, des conditions de logement et de vie correctes, des activités culturelles, sportives ou associatives épanouissantes. Redonner leurs lettres de noblesse aux belles notions de bien commun et de service public. Réapprendre à partager nos richesses, nos savoirs, nos raisons d’espérer. Et pour nous, militantes et militants de l’ACO, marcher avec joie vers ce grand rendez-vous de la Pentecôte 2022, au cœur des Pyrénées, à la Cité Saint-Pierre de Lourdes, animés par le souffle du thème choisi pour la circonstance : « co-créateurs d’un monde meilleur ».

Continuer à lutter


Bien sûr, les nuages qui s’amoncellent à l’horizon depuis des mois, en France et à travers le monde, pourraient nous faire douter de notre capacité à relever ensemble ces défis de l’avenir. Ne cédons pas à la peur ou à la tentation funeste du repli sur soi. Rappelons-nous les mots de cette chanson de Mannick et Akepsimas que beaucoup d’entre nous ont entonnée avec ferveur au temps de notre jeunesse : « Si l’espérance t’a fait marcher plus loin que ta peur. Tu auras les yeux levés. Alors tu pourras tenir jusqu’au soleil de Dieu ». Dans la nuit de l’occupation nazie, des femmes et des hommes de tous horizons, croyants ou non, profondément habités par une espérance humaniste, ont choisi de continuer à lutter malgré tous les risques encourus. Songeons à quelques-unes de ces figures lumineuses : Joséphine Baker, Jean Moulin, Missak Manouchian, Lucie Aubrac. Les résistants ont construit ensemble le « Programme des jours heureux » pour préparer le retour à la paix. La situation que nous vivons aujourd’hui, malgré sa gravité, n’est pas comparable à celle affrontée par les résistants. Alors, nous sommes capables, à notre tour, de traverser les moments difficiles pour retrouver le bonheur de vivre et de rêver d’avenir. Avec le secrétariat national de l’ACO, c’est notre plus beau souhait pour cette année 2022. Chères lectrices et chers lecteurs de Témoignage ACO, prenons la route ensemble, sans peur, dans l’espérance. Le soleil est au bout du chemin…

Jean-François Courtille

TACO 603_Opinion

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Contacts locaux


  • J'accepte de recevoir 4 fois par an vos informations par email. Désinscription en 1 clic*