ACO France - Action catholique ouvrière
https://acofrance.fr/L-ACO-cosignataire-de-la-tribune-du-collectif-pour-une-parole-des-chomeurs?lang=fr
      L’ACO cosignataire de la tribune du collectif pour une parole des chômeurs

L’ACO cosignataire de la tribune du collectif pour une parole des chômeurs

Prendre en compte la parole des chercheurs d’emploi : une exigence démocratique ! C’est le titre de cette tribune cosignée par 18 associations.


Il y a un an, après plusieurs mois de collecte de témoignages auprès de chercheurs d’emploi lors d’ateliers collectifs, de consultations et d’échanges directs avec eux, une vingtaine d’organisations se constituait en collectif (1). Un collectif pour donner la parole à des chômeurs, afin que celle-ci puisse être enfin entendue et prise en compte. Un an plus tard, quels sont les constats ?

Une réforme de l’assurance chômage stigmatisante

Lors des campagnes électorales présidentielle et législatives et de la publication du Livre blanc Paroles de chômeurs, de nombreux journalistes (2) ont relayé les témoignages forts des vécus ainsi mis au jour et les propositions faites. Pour autant, nos dirigeants ont privilégié une logique comptable plutôt que de prendre en compte les apports essentiels du Livre blanc ; c’est ainsi qu’une nouvelle mouture de la réforme de l’assurance chômage, toujours stigmatisante, a été promulguée. Cette réforme plongera prochainement dans un état de pauvreté de nombreux chercheurs d’emploi parmi ceux qui étaient jusqu’ici indemnisés.
Ceux-ci sortiront des statistiques de Pôle Emploi, et l’on pourra alors se féliciter de l’efficacité de cette réforme... Mais la réalité quotidienne de beaucoup de nos concitoyens, celle que connaissent chaque jour les associations de distribution alimentaire, elle, aura empiré, comme c’est déjà le cas depuis trop d’années. En ce début d’année, trois réformes sont engagées par le gouvernement : la réforme des retraites, qui inquiète massivement nos concitoyens, et plus particulièrement les demandeurs d’emploi ; celle de France Travail et celle pour un nouveau « Pacte des solidarités », menées tambour battant et qui interrogent les acteurs de terrain.

Ecouter enfin la parole des chômeurs

Par cette tribune, nos organisations demandent que la parole des chômeurs soit enfin prise en compte et que la volonté gouvernementale annoncée d’associer tous les acteurs concernés devienne réalité. À cet effet, le Collectif pour la parole de chômeurs se mobilise à court, moyen et long terme. À l’occasion de l’anniversaire de la publication de notre Livre blanc, notre collectif lance une recherche action impliquant tous les acteurs de terrain, ancrée sur quelques territoires d’expérimentation, ainsi que trois chantiers :
- la formation à la recherche d’emploi et la formation des bénévoles associatifs accompagnant des chercheurs d’emploi dans leurs parcours,
- le renforcement de groupes de paroles permettant aux chômeurs de ne pas désespérer et de trouver des ressources intérieures indispensables (besoin de recréer du sens, de la valorisation de soi, de la confiance, notamment par des apports issus de différentes spiritualités et pensées),
- l’accompagnement de personnes au chômage et d’employeurs pour mieux appréhender les
compétences acquises et développées au cours de la période de chômage.
Cette année 2023 étant promise à de grandes évolutions en matière d’emploi et de chômage, le Collectif pour la parole de chômeurs présentera les conclusions de ses travaux aux décideurs afin que la parole des chercheurs d’emploi soit écoutée et que la situation de ces derniers s’améliore réellement. Il s’agit là d’une exigence éthique et démocratique. Sans plus attendre, nos organisations invitent les décideurs politiques engagés pour le bien de tous à participer à nos travaux et à les soutenir par tous les moyens possibles.

Les 18 signataires :

ACO (Action catholique ouvrière), Atout Différence, Collectif pour la parole des chômeurs de Toulouse, CCSC (Comité chrétien de solidarité avec les chômeurs)-Vaincre le Chômage, CERAS (Centre de recherche et d’action sociales), GRED (Groupe recherche d’emploi) La Défense, la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne), le Pacte Civique, D&S (Démocratie et Spiritualité), Participation et fraternité, le MNCP (Mouvement National des Chômeurs et Précaires), le SCCF (Secours Catholique-Caritas France), les SSF (Semaines Sociales de France), Le 7ème Lieu, SNC (Solidarités Nouvelles face au Chômage), TZCLD (Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée), l’UNAPP (Union Nationale des Acteurs de Parrainage de Proximité) et Visemploi.

2 En janvier 2022, plus de 25 médias (presse écrite et audiovisuelle) ont relayé le Livre blanc Paroles de chômeurs.
1 Le Collectif pour la parole de chômeurs est constitué d’ALERTE, l’ACO (action catholique ouvrière), ATD-Quart Monde, Atout Différence, le Collectif pour la parole des chômeurs de Toulouse, le CCSC (Comité chrétien de solidarité avec les chômeurs)-Vaincre le Chômage, le CERAS (Centre de recherche et d’action sociales), le GRED (Groupe recherche d’emploi) La Défense, la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne), le MRJC (Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne), le Pacte Civique, D&S (Démocratie et Spiritualité), Participation et fraternité, le MNCP (Mouvement National des Chômeurs et Précaires), le SCCF (Secours Catholique-Caritas France), les SSF (Semaines Sociales de France), Le 7ème Lieu, SNC (Solidarités Nouvelles face au Chômage), TZCLD (Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée), l’UNAPP (Union Nationale des Acteurs de Parrainage de Proximité) et Visemploi.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.



Quoi de neuf ?

Contacts locaux


juillet 2024 :

Rien pour ce mois

juin 2024 | août 2024

  • J'accepte de recevoir 1 fois par mois vos informations par email. Désinscription en 1 clic*