ACO France - Action catholique ouvrière
https://acofrance.fr/L-ACO-a-participe-a-la-manifestation-nationale-pour-les-retraites
      L’ACO a participé à la manifestation nationale pour les retraites

L’ACO a participé à la manifestation nationale pour les retraites

Plusieurs responsables de l’Action catholique ouvrière étaient présents à Paris le 19 janvier dans la manifestation qui a rassemblé de 80 000 à 400 000 personnes suivant les sources.


Place de la République lieu de départ de la manifestation

Au cœur de la manifestation

Comme dans de nombreuses villes de France, l’Action catholique ouvrière a pris part à la grande manifestation nationale organisé par huit syndicats à Paris jeudi 19 janvier. L’ACO avait appelé le 17 janvier à manifester partout en France pour défendre les retraites. Les trois secrétaires nationaux permanents et plusieurs militants ont rejoint le cortège place de la République. Ils y ont retrouvé des responsables et militants de Chrétiens dans le Monde Rural. Plus tard, peu avant la place de la Bastille, ils ont aussi rejoint les jeunes de la Jeunesse ouvrière chrétienne et du Mouvement Rural des Jeunes Chrétiens.

Les jeunes de la JOC dans la manif

Pluralité syndicale

Les militants de l’ACO et du CMR présents ne portaient pas de banderole ou de drapeaux. Certains affichaient un badge du syndicat dont ils sont adhérents, comme la CGT ou Solidaires.

Des militants d'Action catholique avec leurs badges syndicaux

A un moment, ils se sont retrouvés derrière un militant métallo de Force Ouvrière et deux militantes de la CFDT qui travaillent dans une PME fabriquant des produits pharmaceutiques. L’occasion d’échanger sur les conditions de travail. Les jeunes enseignants du SNUIPP FSU se trouvaient derrière eux dans le cortège. Ils chantaient leur révolte sur l’air de Bella Ciao ou de Milord d’Edith Piaf. D’ailleurs, la proportion de jeunes manifestants était très importante : lycéens, étudiants, jeunes professionnels.

Les jeunes massivement présents

Une foule impressionnante

Impossible de chiffrer le volume de la manifestation quand on se situe au cœur du défilé. Mais le cortège était si dense qu’il a dû un moment se scinder entre deux boulevards quasiment parallèles. Partis à 15h de la place de la République, les militants de l’ACO et du CMR sont arrivés seulement à 17h30, juste avant la tombée de la nuit, place de la Bastille.

L'arrivée du cortège place de la Bastille

L’autre cortège a continué depuis le boulevard Voltaire jusqu’à la place de la Nation. Après le succès de cette première mobilisation dans la rue, les syndicats ont donné rendez-vous le 31 janvier pour une nouvelle journée de grève et de manifestation. Ils espèrent ainsi pousser le gouvernement à retirer son projet de repousser à 64 ans l’âge légal de la retraite et à 43 années la durée de travail pour une retraite à taux plein.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Quoi de neuf ?

Contacts locaux


  • J'accepte de recevoir 1 fois par mois vos informations par email. Désinscription en 1 clic*