ACO France - Action catholique ouvrière
https://acofrance.fr/Elections-regionales-et-departementales?lang=fr
      Elections régionales et départementales

Elections régionales et départementales

Nos voix comptent et influenceront les politiques territoriales futures.


Les 20 et 27 juin 2021 s’ouvriront les élections départementales et régionales. Les enjeux politiques sont importants car elles interviennent 1 an avant les élections présidentielles. Il est donc nécessaire d’exercer sa citoyenneté en se déplaçant pour aller voter et faire fonctionner la démocratie. Chaque vote influencera les décisions politiques qui nous concernent tous.
Au niveau régional, les domaines d’intervention sont principalement le développement économique, sanitaire, culturel, les rénovations urbaines, l’amélioration de l’habitat ou l’accès au logement.
Les compétences des départements concernent l’action sociale, les collèges, les voiries, le sport et la culture. Il revient au département de soutenir une politique forte pour garantir à chacun une réponse à des besoins tout au long de la vie.
En ACO, nous reconnaissons que le droit de vote est le fruit d’un long combat, il fait suite à de nombreuses manifestations, des grèves, des luttes pour donner à chacun le pouvoir d’exercer son droit et de faire entendre sa voix. Nous vous partageons la réflexion de l’ACO de Reims qui invite chacun à se rendre aux élections prochaines les 20 et 27 juin 2021.

ACO Reims Elections juin 2021

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Du neuf à l’ACO !

1 Message

  • Elections régionales et départementales Le 23 juin à 13:04, par HB B

    Vous partagez les déclarations de l’ACO de Reims qui note : « Certains partis, certaines listes, certains candidats prônent le repli sur soi, la préservation d’un confort personnel ou national. D’autres mettent en avant le partage et la solidarité entre toutes et tous.
    Pour nous, croyants, cette différence d’approche de la vie en société ne peut pas nous laisser indifférent. »

    Autant dire, en creux : « Votez à gauche » ?
    Désolé, la gauche n’a pas le monopole du partage et de la solidarité...
    Elle est même résolument athée, anticléricale et prône le laïcisme comme une nouvelle religion.
    HB

    Répondre à ce message

Contacts locaux