ACO France - Action catholique ouvrière
http://acofrance.fr/Une-TERRE-UnTOIT-un-TRAVAIL-pour-une-VIE-DIGNE-et-pour-toute-LA-CLASSE
      Une TERRE, UnTOIT, un TRAVAIL, pour une VIE DIGNE

Une TERRE, UnTOIT, un TRAVAIL, pour une VIE DIGNE

Message du 1er mai du MMTC

A travers cette déclaration du 1er mai le Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens invite à lutter contre une économie de l’exclusion et pour la démocratie.
Cette déclaration est suivie d’une proposition de grille de révision de vie à destination des équipes.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 26 avril 2018
  • réagir
  • 0 vote
PDF - 770.5 ko

Ce qui est mis en avant dans le monde c’est « un projet de mort » que porte le système capitaliste. Sous le commandement du capital rentier et spéculatif, il cause, année après année, une concentration brutale de la richesse entre quelques mains : soit 1% de la population possède actuellement 82% du total du PIB. Cependant, pas satisfaite d’une telle concentration de richesse, l’élite bourgeoise de la planète attaque la classe travailleuse par retirer les droits acquis au fil du temps et à travers de nombreuses luttes, souffrances et effusions de sang. Cette attaque se produit non seulement avec des changements dans la législation, mais aussi avec la précarité du travail et les licenciements de masse ce qui augmente l’armée des chômeurs à travers le monde.
Une autre pratique de mort, promue par ce système diabolique, c’est de réduire le pouvoir du gouvernement, de diminuer les investissements dans la Protection Sociale, la Santé et l’Éducation, d’éliminer des politiques publiques d’insertion et de répartition des revenus, de démanteler des programmes sociaux ce qui entraine à la marginalité et à l’extrême pauvreté des millions d’êtres humains sur les cinq continents. Ainsi, l’État, en tant qu’institution qui, dans une démocratie moderne, appartient à tous, et qui doit être pour toutes et tous, devient un instrument garant des privilèges d’une minorité possédante, qui n’en a jamais suffisamment et qui toujours s’approprie, à travers les âges, des ressources naturelles, - (les sources d’énergie :la terre, la nourriture et l’eau - l’héritage de Dieu pour toute l’humanité) de sorte que tout se transforme en marchandises, en biens, en richesse privatisée pour satisfaire la faim de l’élite financière mondiale et empêcher les êtres humains et les autres êtres vivants de survivre.
Nous voyons aussi comme pratique de mort, -accordée par l’élite bourgeoise de la planète,- l’attaque aux gouvernements de caractère populaire, démocratiquement élus, en particulier dans les pays en développement, qui ont accumulé, jusqu’à la fin du XXe siècle, un profond retard économique, social et politique. Dans ces pays, les luttes populaires organisées, (dans lesquelles le rôle des églises était très important pour les mouvements sociaux, syndicats et les diverses associations de travailleurs), ont entrainé la défaite des régimes dictatoriaux, comme au Chili, le Brésil, l’Uruguay, l’Argentine, etc., et la mise en avant des gouvernements démocratiques. Contre ces gouvernements légitimes dans l’hémisphère Sud à ce moment de l’histoire, il est maintenant imposé un nouvel ordre du jour, hypocrite, moralisant et fasciste, et qui est articulé par l’élite économique mondiale. Et ainsi couplé avec les élites nationales rétrogrades, ce nouveau pouvoir contrôle par la corruption les grands médias et, lié aux pouvoirs législatifs et judiciaires, il donne des coups aux gouvernements démocratiquement élus, persécute les dirigeants politiques et provoque de véritables retour en arrière.
Enfin, des millions de familles travailleuses à travers les continents sont constamment menacées par des conflits religieux et politiques, forcées d’abandonner leur pays d’origine et, dispersées, obligées de migrer vers des destinations incertaines, à la recherche de la survie, sur des terres pas toujours accueillantes.
Face à une telle calamité, face à une telle violence, le Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens (MMTC) rejoint d’autres mouvements et organisations sociales à travers le monde, appelle toutes les Églises, toutes les religions et même ceux qui n’ont pas de croyance, hommes et femmes de bonne volonté, pour affirmer ensemble :
NON À UNE ÉCONOMIE D’EXCLUSION !, NON À LA NOUVELLE IDOLATRIE DE L’ARGENT ! NON À UN ARGENT QUI GOUVERNE AU LIEU DE SERVIR !
NON À L’INÉGALITÉ SOCIALE QUI GENERE LA VIOLENCE !
ET CRIER HAUT ET FORT : « PAS DE TRAVAILLEUR OU TRAVAILLEUSE SANS TOIT, SANS TERRE, SANS TRAVAIL. » -
« EXIGEONS UNE VIE DIGNE POUR TOUTE LA CLASSE TRAVAILLEUSE. ! »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Contacts locaux