ACO France - Action catholique ouvrière
http://acofrance.fr/Esperance-confiance-et-courage
      Espérance, confiance et courage

Espérance, confiance et courage

Ce siècle leur appartient.


Au cours de cette année, les enfants de l’an 2000 auront 18 ans et seront majeurs. Après l’enfance et l’adolescence, ils entrent dans l’âge ’adulte’. Ils vont prolonger leur formation humaine, professionnelle, citoyenne et spirituelle… et accéder peu à peu à leur autonomie. Ce siècle sera le leur ! Nous sommes appelés à leur passer le témoin en écrivant ensemble de nouvelles pages de notre histoire. Les défis qui les attendent sont nombreux. Justice et paix ne suivent pas systématiquement la courbe du progrès technique et du développement. Si de notables progrès ont été faits, ils exigent engagement, réflexions, débats. Nous devons les aborder avec espérance, confiance et courage.

Les leçons du passé

Le courage, nous pouvons le puiser dans les leçons du passé. Les anniversaires de 1918 et de Mai 68 seront l’occasion d’un retour sur notre histoire. Pour ma part, je suis curieux des principes qui ont émergé suite aux drames du 20e siècle. Les représentants de l’Organisation internationale du travail (OIT), qui vit le jour en 1919, adoptèrent à l’unanimité la déclaration de Philadelphie en 1944. Cette déclaration traduit la primauté de la justice sociale, indispensable à une paix durable. Toute politique économique et sociale des États membres de l’OIT doit servir cet objectif. Nous avons pu constater l’efficacité de ce principe quand il prévalut à la construction de la protection sociale. N’hésitons pas à cultiver ces valeurs, fruits de notre histoire.

Une confiance partagée

Faire confiance, c’est faire crédit à la vie… Partageons-le avec les plus jeunes. Ils sont sûrement mieux armés que nous pour vivre la dimension planétaire. L’interdépendance des individus est croissante et elle nous oblige à intégrer nos combats à cette échelle. Les 1 % les plus fortunés posséderont bientôt plus de la moitié de la richesse mondiale (source Oxfam). Aucun mérite individuel ne peut justifier cela. Si l’affirmation de l’individu a pris plus de place, chacun revendique le respect. Mais ce respect, je le crois, doit être ajusté au respect de l’autre ; celui sans lequel je ne peux ni exister ni réussir véritablement. Son travail, les conditions de celui-ci, sont aussi de ma responsabilité. N’hésitons pas à tisser des solidarités pour aboutir à la justice sociale et au partage des richesses.

L’Espérance s’invite, inventons demain

Voici le slogan de notre prochaine Rencontre nationale. L’Espérance s’invite, nous sommes libres de l’accueillir ou non. Si nous acceptons de la dénicher au cœur de nos révisions de vies, dans les combats pour la liberté et contre ce qui nous écrase ; si nous lui faisons toute sa place, il faudra ’bouger’ ! Nous ouvrir à des solidarités nouvelles, stimuler nos communautés dans le sens de la fraternité, et de l’hospitalité… L’Espérance ouvre la brèche d’un demain possible. Les disciples de Jean le Baptiste cherchaient un maître, un messie. Ils rencontrent Jésus qui les invite à venir à Lui, pour goûter à sa Parole, à son amitié, et agir avec Lui. Cette Espérance ne s’est pas close au matin de Pâques ! Au contraire… N’hésitons pas à répondre à son appel, avec Lui inventons nos demains !

Pascal Fouque

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Contacts locaux