ACO France - Action catholique ouvrière
http://acofrance.fr/1er-mai-l-appel-du-Mouvement-mondial-des-travailleurs-chretiens?lang=fr
      1er mai : l’appel du Mouvement mondial des travailleurs chrétiens

1er mai : l’appel du Mouvement mondial des travailleurs chrétiens

Journée internationale de lutte des travailleurs

Comme chaque année, à l’occasion de cette journée internationale de lutte des travailleurs, le MMTC, dont est membre l’ACO publie une déclaration. Cette année, elle est proposée par la KAB Allemagne (Katholische Arbeitnehmer Bewegung). L’appel insiste sur la nécessité de conjuguer actions pour la paix, la justice sociale et le développement durable.


Le travail est un élément indispensable de la dignité humaine. C’est pourquoi la dignité de l’homme, donnée par Dieu, doit être respectée dans le monde du travail. En Allemagne, en Europe et dans le monde entier, des millions de personnes n’ont pas de travail pour se nourrir et nourrir leur famille. La mécanisation, l’automatisation et la numérisation ne doivent pas conduire à l’exclusion de millions de personnes. L’exploitation des ressources entraîne des dommages irréparables et des conditions de travail inhumaines. La numérisation de l’économie conduit à des conditions de travail précaires ; dans le monde entier. D’autre part, 60 pour cent d’entre eux sont employés dans le secteur informel : sans sécurité sociale, sans droits du travail et avec de mauvais salaires.
Avec le Pape François, nous disons "non" à une "économie de l’exclusion et de la disparité des revenus". Cette économie est en train de tuer ! (Evangelii Gaudium, 53). "A cause de cette situation, de grandes masses de la population se sentent exclues et marginalisées : sans travail, sans perspectives, sans issue" (Evangile Gaudium, 53).

Nous exigeons du travail pour tous et des salaires décents dans le monde numérique !

Cent ans de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) n’ont en aucun cas, donné à tous les salariés* du monde entier les droits sociaux et des conditions de travail selon les normes de l’OIT. Des millions de travailleurs sont privés des droits fondamentaux du travail et des droits de l’homme. Les travailleurs sont empêchés de créer des comités d’entreprise et de s’organiser. Le développement vers la paix, le progrès et la justice sociale n’est possible que si tous les pays du monde ratifient les normes de l’OIT.

Nous exigeons la mise en oeuvre mondiale de la codétermination et des droits du travail selon L’OIT !

Le travail et les conditions de travail continuent d’entraîner des atteintes à la santé et des décès. Un travail décent signifie des conditions de travail saines et un travail qui assure un gagne-pain. L’Europe a besoin d’une réglementation globale pour un salaire minimum vital dans les différents pays de l’Union Européenne. Les entreprises opérant à l’échelle mondiale doivent être légalement obligées par les gouvernements d’appliquer les droits du travail et les normes du salaire minimum dans leurs chaînes de production.

Nous exigeons un salaire minimum, équitable et durable en Europe et dans le monde.

Il faut mettre un terme à l’exploitation des êtres humains et à l’exploitation de notre mère la Terre. La paix, le progrès et la justice sociale pour tous ne sont possibles que si les objectifs du développement durable sont réalisés dans le monde entier.
Pas de paix sans développement durable et sans justice

Le message a été écrit par la coordination de la KAB Allemagne

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Autour de nous

Contacts locaux