ACO France - Action catholique ouvrière
http://acofrance.fr/18-decembre-Journee-internationale-du-migrant?lang=fr
      18 décembre : Journée internationale du migrant

18 décembre : Journée internationale du migrant

Un message du MMTC

Le Mouvement mondial des travailleurs chrétiens (MMTC) publie un message à l’occasion de la Journée internationale du migrant du 18 décembre. Cette journée a été instaurée par l’ONU pour commémorer l’adoption d’une convention internationale pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et de leur famille le 18 décembre 1990. Un rassemblement a lieu ce jour-là à Paris à l’appel d’un collectif d’organisations (18 heures, place de la République).


"Nous appelons au changement, à la mobilisation et à l’organisation pour un travail décent et à l’accès à la justice pour tous les travailleurs migrants. Nous continuons de plaider pour que les gouvernements et les employeurs respectent et protègent les droits de tous les travailleurs migrants et de leur famille, pour vaincre la discrimination à l’égard des travailleurs migrants et pour surmonter la division des personnes fondée sur la race, la religion, l’orientation sexuelle ou l’identité sexuelle.

En 2015, il y avait 258 millions de migrants dans le monde et ce chiffre continue d’augmenter. L’inégalité des revenus, les conflits et le changement climatique poussent les travailleurs à traverser les frontières pour trouver un travail décent. La discrimination est un traitement injuste des travailleurs migrants. Le risque auquel sont exposés les travailleurs migrants lorsqu’ils réclament un salaire impayé ou portent plainte contre leur employeur est que ce dernier puisse exercer des représailles et les "licencier de leur travail".

Vivre la solidarité internationale

« Accueillez l’étranger et reconnaissez-le comme l’un d’entre nous. Nous sommes frères et sœurs, un seul peuple de Dieu », écrit Saint Paul aux Ephésiens : « Dieu est donc venu et a proclamé la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient proches.... Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers et des émigrés, mais vous êtes des citoyens avec les saints et des membres de la maison de Dieu » (Ep 2, 17 - 19).

Les travailleurs migrants s’organisent et s’associent pour apporter des changements afin que tous les travailleurs migrants bénéficient d’une meilleure protection sur leur lieu de travail, quel que soit l’endroit où ils travaillent."

NE ME TRAITE PAS D’ETRANGER

Ne me traite pas d’étranger,
J’ai besoin de me sentir chez moi,
de travailler et de lutter dans votre pays ;
Surtout quand la solitude refroidit mon cœur.
Et la sueur de nos sourcils est la même

Ne me traite pas d’étranger,
Le sol sur lequel nous marchons est le même ;
les frontières, nous les avons créées ;
Mais la mienne n’est pas la terre promise.
Et la séparation qui en résulte est la même.

Ne me traite pas d’étranger,
La couleur de mon passeport est différente,
Je suis juste ton ami ;
Mais la couleur de notre sang est la même.
Mais vous ne me connaissez pas encore.

Ne me traite pas d’étranger,
La langue que je parle sonne différemment ;
Nous crions pour la justice et la paix de différentes manières
Mais les sentiments qu’elles expriment sont les mêmes.
Mais notre Dieu est le même.

Missionaires Comboniens du Coeur de Jésus (Philippines 1995, version abrégée) – Mouvement du Singapour

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Autour de nous

Contacts locaux